Un massage sexuel inoubliable

J'ai commencé comme une flèche, mais cela allait bientôt changer et c'est arrivé quand je me suis inscrite à l'école de massage. J'avais l'idée que je ne masserais que des femmes, mais l'école reconnaît cette idée des étudiants masculins et ils font quelques trucs pour encourager la volonté de faire à la fois des hommes et des femmes. L'une d'entre elles consiste à citer des chiffres (....) comme quoi il y a plus d'hommes que de femmes qui demandent un massage. Après chaque cours, nous sortions tous les tables de massage et on vous assignait un partenaire pour mettre en pratique ce que nous avions appris pendant le cours afin de le cimenter dans notre esprit. C'est plusieurs fois plus tard que j'ai été jumelé avec un autre homme, beaucoup plus jeune que moi, et j'ai vite compris que j'aimais qu'un autre homme me touche et qu'il n'y avait pas de contact avec une partie du corps considérée comme sexuelle. Vous deviez rester au moins à la largeur de votre paume par rapport à leurs organes sexuels et cela inclut la bite, les chattes et les trous du cul.
J'ai rapidement obtenu mon diplôme et j'ai commencé à faire des massages pour de l'argent et bientôt, je me suis mis à donner des massages presque tous les soirs après avoir terminé mon travail régulier de mécanicien. C'est un homme plus âgé qui se faisait masser et il est resté assez détendu, nu sur la table, et il s'est vite mis à jeter la serviette qui lui couvrait les fesses et l'a jetée par terre. J'ai continué à travailler son derrière, y compris les fesses de son cul, et je l'ai bientôt fait se retourner sur le dos. Pendant qu'il le faisait, j'ai vu sa bite étendue entre ses cuisses et elle était presque dure mais pas raide. J'ai travaillé son côté avant et je me suis assuré que je restais loin de sa bite, mais j'ai touché son sac à balles en massant la partie supérieure de ses cuisses intérieures et quand je l'ai fait, il a écarté les jambes comme pour me dire de masser mes balles. Quand j'ai fini, il a attrapé sa bite et a commencé à la caresser. Il m'a demandé si je pouvais me branler pour me débarrasser de son hardon. Je lui ai dit : "Pas de problème." Je l'ai regardé car il caressait lentement sa bite et quand le liquide commençait à couler, il le ramassait avec son doigt et le glissait dans sa bouche. Je me sentais bizarre de le regarder, mais je ne pouvais pas supporter les yeux de sa bite. Il n'a pas fallu longtemps avant qu'il se mette à éjaculer sur ses mains et son ventre. Il s'est léché les mains et j'ai pris la serviette par terre et je lui ai essuyé le reste du sperme, y compris sa bite et ses couilles.
J'ai eu du mal à me débarrasser de cette vision et j'ai vite fantasmé de caresser sa bite alors que j'étais allongée dans mon lit et que je caressais ma propre bite. J'ai reçu un appel de lui quelques semaines plus tard et il m'a demandé de venir chez lui ce soir-là pour lui faire un massage. J'ai chargé ma table de massage portable et mon sac-o-tricks et je suis allée dans sa très belle grande maison. Il m'a salué et m'a conduit à travers sa maison jusqu'à l'espace piscine fermé et m'a demandé d'installer ma table près du jacuzzi. J'ai regardé autour de moi et j'ai vu que nous avions une bonne clôture d'intimité et j'ai commencé à m'installer pour un massage.
Je me suis dépouillé de mon short de soie noir porte-bonheur pour me préparer à lui faire un massage, le jacuzzi débordant sur la piscine et provoquant une chute d'eau, ce qui était très apaisant pour la détente. Son idée de la détente était de se déshabiller et d'entrer dans le jacuzzi pour se tremper. Je suis resté là et je l'ai regardé entrer en me donnant une belle vue sur ses fesses et son sac de balles suspendu. Il s'est installé, puis m'a regardé et m'a dit : "Avez-vous besoin d'une invitation spéciale ? J'ai su que j'en avais envie à la minute où j'ai vu le jacuzzi, alors j'ai baissé mon short avec impatience et je suis entré dans le jacuzzi pour m'asseoir en face de lui. Nous nous sommes assis là, nous avons trempé dans l'eau chaude et il a posé son pied sur mes genoux, juste au-dessus de ma queue. Il m'a alors dit : "Pourquoi ne pas commencer par me masser les pieds ?" J'ai attrapé sa cheville et j'ai commencé à lui masser le pied. Il gémissait et me disait combien il était mieux de se faire masser dans la baignoire. Je lui ai dit qu'il risquait de se noyer quand je lui masserais le derrière et il a ri comme moi. Nous avons eu une petite conversation pendant que je lui massais les pieds et que je remontais le long de son mollet jusqu'à son genou. J'ai ensuite pris l'autre pied sur mes genoux et j'ai commencé à le masser, mais j'ai remarqué que ma bite devenait dure et je savais qu'il le sentait. J'ai fait ce pied et j'ai remonté son mollet jusqu'à son genou. Je lui ai dit que nous devrions sortir et nous mettre sur la table pour que je puisse finir son massage. Nous sommes sortis et nous nous sommes séchés alors qu'il s'installait sur la table et m'a rejeté en le couvrant d'une serviette parce que j'avais déjà vu sa bite et qu'il avait vu la mienne, donc nous n'avons rien à cacher. J'ai pensé à enlever mon short mais j'ai décidé de ne pas le faire.
J'ai commencé le massage comme d'habitude et quand j'ai eu fini, je l'ai fait se retourner et j'ai travaillé son côté avant. Quand j'ai eu fini, sa bite était raide comme une planche et se tenait en l'air. Il a commencé à se baisser et à caresser sa bite et je me suis avancé et je lui ai dit de me laisser faire, ça fait partie du massage. Il n'a pas résisté et a juste posé ses bras sur le côté pendant que j'huilais mes mains et que je commençais à masser lentement sa bite. Je ne la caressais pas, je la massais mais elle avait le même effet et, sans aucun avertissement, il a tiré sa charge de sperme chaud sur tout son ventre, sa poitrine et mes mains. Je n'ai pas fait EEEEEW ! ou YIKES ! Je n'étais pas du tout découragée, en fait, il y avait un sentiment non pas de dégoût mais de pouvoir..... J'avais tout son monde dans les mains et je pouvais le faire jouir ou non à mon gré. Je nous ai nettoyés avec une serviette et il s'est levé et est allé dans la chambre pour s'habiller pendant que je rangeais ma table et mes sacs à dos et que je me déplaçais vers le salon pour le rencontrer. Il m'a payé et a ajouté un supplément pour le merveilleux massage de la bite et il m'a dit qu'il me rappellerait dans quelques semaines.
L'appel suivant que j'ai reçu provenait d'un couple qui voulait un massage sexuel pour eux deux et ils voulaient rester dans la même pièce pour me regarder faire chacun. J'ai accepté et nous avons fixé une date et une heure pour que je vienne les masser chez eux. La dernière chose qu'elle m'a dite, c'est qu'ils étaient bisexuels et que cela m'importait. Je lui ai dit, pas de problème et nous avons raccroché. J'ai réfléchi à ce qu'elle a dit sur la bisexualité et, parce que j'étais tellement hétéro, je ne savais pas vraiment ce que bisexuel voulait dire. Dans mon esprit fertile, je me disais que bi signifie deux et qu'elle voulait avoir des relations sexuelles avec deux hommes à la fois, l'un de mes rares fantasmes restants.
Je suis allée chez eux et elle m'a accueillie à la porte en portant un ours en peluche qui ne laissait rien à mon imagination. J'ai dû regarder son beau cul pendant qu'elle me conduisait à leur "salle de jeux" ! Il y avait un lit king size au milieu, un canapé et une chaise assortie avec une télévision grand écran. Son mari était assis sur le canapé en caleçon et regardait la télévision. Je ne pouvais pas voir ce qui se passait quand j'ai installé la table et me suis préparé pour leur massage et pour baiser à deux. Il m'a demandé de venir m'asseoir et de parler en premier et je me suis assis sur la chaise en face de lui. Elle a grimpé sur le bras du canapé en s'asseyant les jambes croisées (à l'indienne) et c'est là que j'ai appris que sa vue à travers le nounours était aussi sans entrejambe. Je ne me souviens pas de ce dont nous parlions, mais il a vite jeté un coup d'œil à la télévision pour regarder l'écran. Je me suis retourné pour voir qu'il y avait un homme et une femme qui s'embrassaient sur un canapé. C'était un film étranger avec des légendes en bas de l'écran et sans son. Il s'est retourné et a commencé à me parler un peu plus. J'ai eu du mal à détacher mes yeux de sa chatte grande ouverte qui brillait d'un peu de jus de chatte. Il a regardé à nouveau la télévision et je me suis retourné pour regarder et le gars à l'écran déboutonnait son chemisier et révélait une paire de nichons grattée et il ne tarda pas à la sucer et à lui tirer le mamelon. Nous nous sommes regardés et avons continué à parler. Il s'est à nouveau tourné vers la télévision, tout comme moi et l'homme à l'écran qui lui enlevait sa jupe et sa culotte et lui embrassait le ventre jusqu'à la marine. Tout à coup, une grosse tête de coq en forme de champignon est apparue et il l'a prise dans sa bouche et a commencé à lui sucer la bite. Je me suis retourné vers le canapé avec la bouche grande ouverte comme si je lui suçais la bite. J'ai fermé la bouche et j'ai dit que nous devrions commencer le massage. Il s'est assuré que je savais qu'il voulait un "Happy Ending" quand j'aurais fini. Je n'écoutais même pas, j'étais stupéfaite. Il s'est mis sur la table et j'ai commencé le massage alors qu'elle me regardait dans tous les sens. Quand j'ai eu fini avec le derrière, je l'ai fait se retourner et il portait un beau hardon. Je l'ai fait passer à travers son massage et j'ai commencé la fin heureuse en lui massant la bite comme je l'ai fait à mon autre client. J'ai levé les yeux pour la voir avec ses doigts enfoncés dans sa chatte et son expression était LUST ! Quand j'ai commencé à lui caresser la bite, elle m'a demandé : "Est-ce qu'il t'arrive de tomber sur un homme en faisant ça ? Je ne voulais pas la faire tomber de son état de défonce sexuelle, alors j'ai menti et j'ai dit : "Bien sûr, plusieurs fois." Elle m'a alors dit : "Je ferais tout pour te regarder sucer la bite de mon homme !" OMG ! Qu'est-ce que j'ai fait ? Je me suis peint dans un coin et je vais me mettre un peu de "peinture" en sortant. J'ai rapidement conçu un plan. J'ai pensé que toutes mes copines aimaient me sucer la bite, alors à quel point ça pouvait être mauvais ? J'ai alors décidé d'ouvrir la bouche très grand et de la glisser sur sa bite et de la tenir là pendant quelques secondes, puis de reculer et de le finir à la main. J'ai ouvert la bouche et je suis descendue sur sa tête de bite. Apparemment, il a eu raison de mon idée et elle a poussé ses hanches vers le haut et a enfoncé sa grosse bite dure dans ma gorge, ce qui a provoqué mon réflexe de bâillonnement. J'ai immédiatement commencé à reculer et une chose amusante s'est produite, j'ai senti la tête en forme de champignon de sa bite frotter le palais de ma bouche et je me suis arrêté. Je me suis senti bien et j'ai vite travaillé à ramener sa tête de bite dans ma gorge, mais pas au réflexe du bâillon, juste un peu comme je l'ai fait entrer et sortir de ma gorge, jusqu'à ce que j'aie bientôt dépassé mon réflexe du bâillon et que je l'aie entendue gémir très fort. J'ai levé les yeux et je l'ai vue avoir son premier orgasme, puis j'ai senti sa bite faire irruption dans ma gorge. J'ai avalé aussi vite que j'ai pu et j'ai commencé à sortir. Je n'ai pas pu goûter à son sperme, qui est descendu dans ma gorge. Quand sa tête de bite était dans ma bouche, sa deuxième de plusieurs giclées de sperme chaud et épais et ma bouche était pleine de sa bite enrobée de sperme et j'ai aimé ça. Je suis resté sur sa bite jusqu'à ce qu'il me fasse descendre et il a roulé sur la table et s'est allongé sur le canapé.
Elle a glissé du bras du canapé et a jeté son nounours sur le sol et s'est mise sur la table de massage sur le dos. Je suis allé au pied de la table, j'ai attrapé ses chevilles et je l'ai tirée vers moi pour que je puisse me pencher et manger sa chatte glissante. J'ai plongé la tête la première et je l'ai mangée pendant très longtemps. Elle m'a finalement demandé d'arrêter et m'a dit de me mettre sur la table pour qu'elle puisse me sucer la bite. Elle n'a pas eu besoin de me le demander deux fois puisque j'ai perdu mon short et me suis allongé sur la table. Elle s'est tenue à mes côtés, s'est penchée et a commencé à me sucer la bite comme une vraie pro. J'ai fermé les yeux et je me suis demandé qui j'avais baisé pour mériter ça. Ensuite, je me suis rendu compte qu'il soulevait mes couilles et les léchait pendant qu'elle me suçait la bite, puis ils ont échangé et elle m'a léché les couilles pendant qu'il me suçait la bite. C'était la première fois qu'un homme me suçait la bite et c'était incroyable. On dit que les hommes sont de meilleurs suceurs de bites et je suis d'accord. Ils ont échangé plusieurs fois et j'ai perdu la trace de qui suçait et de qui léchait ! Ça n'avait pas d'importance, car je tirais ma charge dans la bouche de quelqu'un et quand j'ai ouvert les yeux, ils étaient debout de chaque côté et se penchaient ensemble, la bouche ouverte, en s'embrassant et en me passant mon sperme d'un côté à l'autre, avec quelques gouttes sur le ventre.
Quand je suis finalement revenu sur terre, je me suis levé et je me suis habillé, puis j'ai rassemblé mes affaires et je suis parti. Je ne me suis jamais retourné. Je ne me souviens même pas du trajet de retour et quand je me suis réveillé le lendemain matin, je suis allé sur l'ordinateur pour chercher des bites à sucer... mais pas de chance.
Juste à temps, le gars du spa m'a appelé pour un autre massage et il m'a dit de ne pas apporter mon maillot de bain parce que nous allions faire un bain de minuit avant le spa. J'ai apporté ma table et mes sacs de bain et il m'a fait les poser et m'a dit de me mettre à poil. Il a enlevé son peignoir et s'est mis nu devant moi et a regardé sérieusement ma bite qui gonflait. Il s'est retourné et a plongé dans la piscine et je l'ai suivi. Nous avons nagé et joué au grabass pendant un moment, puis il est sorti et m'a dit de le rejoindre dans le jacuzzi. Je suis allé dans le bain, j'y suis monté et je me suis assis sur la banquette. Il est entré dans le bain et s'est approché de moi, a tenu sa bite à moitié dure dans sa main et m'a dit : "Je pense qu'il a besoin d'attention. Je n'ai même pas hésité, car notre jeu d'attrapes m'a fait bander et ma langue était également dure. Je me suis levé et j'ai sorti sa bite de l'eau, je me suis penché en avant et je l'ai pris dans ma bouche et bientôt dans ma gorge ouverte. Il m'a tenu la tête et m'a baisé la gorge avec sa bite pendant plusieurs minutes. Il a vite sorti sa bite sans jouir et m'a dit : "C'est ton tour de te faire masser ce soir".
On s'est séché et il m'a offert une bière en installant la table de massage et dès que j'ai été séché, je me suis retrouvé sur la table, face contre terre, et il a commencé à me faire un très bon massage. Quand il est arrivé à mes fesses, les choses ont commencé à chauffer alors que le bout de ses doigts frôlait mon trou sensible. J'ai sauté du toucher, une autre première, mes doigts étaient les seuls qui touchaient mon trou de cul depuis que j'étais en couches. Ça m'a fait du bien, mais ça m'a choqué. Il m'a dit de me détendre et d'écarter les jambes. Cela semblait être la bonne chose à faire à ce moment-là et bientôt j'ai eu un doigt dans le cul qui travaillait à l'intérieur aussi loin qu'il le pouvait. Puis un deuxième doigt s'est joint à l'amusement et enfin un troisième doigt m'a vraiment ouvert. J'étais trop bête pour savoir ce qui allait se passer ensuite. Il a sorti ses doigts et a lubrifié mon trou de cul pour atténuer la légère douleur qu'il m'avait causée. Il est ensuite monté sur la table, s'agenouillant entre mes jambes écartées et elle posée sur moi. Il a supporté son poids en glissant sur mon corps de haut en bas. J'ai senti sa bite dure me pousser à plusieurs reprises, puis il s'est relevé, a attrapé sa bite et l'a posée sur mon cul alors qu'il se remettait à me broyer de haut en bas. J'ai senti sa bite glisser entre mes joues à plusieurs reprises, puis j'ai senti sa tête de bite toucher mon trou et il l'a poussée à l'intérieur juste un peu et m'a laissé me détendre. il m'a dit d'accepter ce qu'il avait à m'offrir et je serai heureux de l'avoir fait. Il a ensuite poussé un peu plus loin et la douleur est devenue minime et bientôt c'est devenu un plaisir que je n'avais jamais ressenti auparavant, une autre première ! Il n'a pas fallu longtemps avant qu'il ne soit au fond de mes intestins et qu'il me pompe fort et rapidement. J'ai senti sa bite bouger et j'ai senti la crème chaude remplir mon trou et il s'est effondré sur moi, ce qui m'a rendu la respiration difficile. Il a rapidement eu un second souffle et a commencé à me baiser lentement le cul avec sa bite à moitié dure pendant un certain temps, jusqu'à ce qu'il se remette à bander et commence à me baiser le cul un peu plus.... - inutile de dire que j'ai repoussé avec lui pour l'enfoncer plus profondément. Il m'a finalement jeté une deuxième dose de sperme dans le cul et a lentement retiré sa bite dégonflée de mon trou de cul. Il m'a fait me retourner sur le dos et il a commencé à me sucer la bite et il l'a vraiment bien sucée alors que je peignais ses amygdales avec mon sperme. Il m'a invité à passer la nuit, nous nous sommes mis au lit et je me suis retrouvé à la cuillère derrière lui. J'ai vite senti ma bite se réveiller et je l'ai enfoncée dans son trou de cul. Il avait été baisé plusieurs fois et ma bite est entrée avec très peu de pression. Je l'ai travaillée en ressentant lentement quelque chose de nouveau pour moi, en baisant quelqu'un dans le cul et j'ai vraiment aimé cette sensation. Je ne dirai pas que c'est mieux que la chatte, mais c'est mieux que certains. Je n'arrive pas à croire que j'ai attendu si longtemps !